Sri Lanka Luttons contre les inégalités d'accès aux soins

Au Sri Lanka, la situation des femmes qui travaillent dans les plantations de thé est extrêmement précaire et leurs accès à la santé très limité.

Dans cette région, les services de santé, gérés par les propriétaires des plantations de thé manquent de moyens et de personnel qualifié. Pourtant, dans le reste du pays les pouvoirs publics sri lankais offrent des soins médicaux gratuits et de qualité.
Dans ce système à deux vitesses, les femmes payent le prix fort !

Etat des lieux

90%

Des femmes sont exposées à des violences domestiques.

Nos actions

20 000

Personnes ont bénéficié de nos actions depuis 2015.

Non aux inégalités face à la santé

Victimes d’un manque d’information et d’éducation sur la santé et la sexualité, les femmes sont privées des soins nécessaires qui leur permettraient de prendre en main leur destin.

Depuis 2015, Médecins du Monde participe activement à l’éducation des jeunes filles et des femmes à la sexualité et aux méthodes contraceptives, à la prévention et prise en charge des infections et des violences dont elles sont victimes.

Découvrez le témoignage de Jerayam, qui a pu bénéficié des actions que nous menons dans la région des plantations de thé au Sri Lanka.

TémoignageJerayam, 21 ans

J’ai eu la chance de pouvoir participer au programme de santé et de sensibilisation de Médecins du Monde. J’y ai beaucoup appris sur les questions de santé sexuelle et reproductive, de grossesses précoces, de planning familial et de prévention du SIDA.

La vie de ma mère aurait été sauvée si ce genre de programmes avait existé plus tôt dans notre plantation. Le manque d’information l’a amenée à avoir sept enfants à seulement un ou deux ans d’écart. Épuisée, elle est morte en mettant mon plus jeune frère au monde.

Mes sœurs et moi avons assisté à toutes les réunions du programme. Cela nous sera très utile pour notre avenir. Aujourd’hui, je suis mariée et maman d’un enfant de 2 ans. J’utilise une méthode contraceptive et je veille à maintenir un écart suffisant entre les grossesses.

Pour des raisons de confidentialité, la photographie a été changée.

Projet : Améliorer la qualité des services de santé sexuelle et reproductive au Sri Lanka

Coût du projet : 232 000 € sur 2 ans

Durée du projet : Phase 1 -> 2019-2020

Nombre de bénéficiaires : près de 2500 jeunes, femmes et hommes dans 20 provinces

Équipe à déployer : 1 coordinatrice générale, 1 coordinatrice médicale, 1 coordinateur logistique

Vous voulez Agir ?

Il reste un long chemin à parcourir pour permettre à ces femmes d’accéder à la santé !

Votre don joue un rôle capital pour les adolescentes et les femmes tamoules qui travaillent dans les plantations de thé. Il contribue à lever les barrières culturelles et les tabous pour qu’elles puissent disposer librement de leur corps. Elles pourront ainsi décider ou non d’avoir des enfants et choisir le nombre de leurs enfants et l’espacement entre les naissances.

Votre soutien nous permettra :

  • D’accroître et améliorer l’accès aux soins de santé des jeunes filles et des femmes par l’éducation aux questions de santé féminine, aux infections sexuellement transmissibles et aux violences domestiques ;
  • D’intensifier la prévention avec la formation de sages-femmes, d’enseignants et de volontaires pour qu’ils deviennent de véritables relais de santé au sein des communautés ;
  • De plaider pour faire évoluer le droit afin que l’offre de soins des plantations de thé soit égale à celle du reste du pays.

 

Faire un donDonner

Grâce à votre soutien, nous agissons !

Par votre soutien, vous nous donnez les moyens de défendre les droits et la dignité des populations vulnérables et exclues.

­ 200 €

Formation de 4 sages-femmes

­ 300 €

Participent au financement des formations pour éduquer et sensibiliser la population

­ 500 €

Participent au financement d'actions auprès des pouvoirs publics pour réformer le système de santé dans les plantations de thé

Santé des femmes au Sri Lanka